Edito

IVG : la liberté d'expression en cause

IVG : la liberté d'expression en cause

8 octobre, 2018

Publié par : Philippe Cappello

  Le 11 septembre dernier, la journaliste Valentine Oberti interrogeait sur la chaine TMC le Docteur de Rochambeau sur la clause de conscience pour l’émission Le Quotidien. Depuis, les réactions passionnées de part et d’autre se sont multipliées. L’affaire couvait depuis quelques mois déjà : quelques articles avaient été publiés concernant les hôpitaux ou cliniques (Bailleul ou Fougères) qui ne pratiquaient plus aucun avortement. D’autres articles condamnaient au même moment une soi-disant surutilisation de la clause de conscience à l’étranger. Ainsi, le reportage d’Arte en mars dernier, « les croisées contre attaquent » s’alarmait de ce que 70% des médecins italiens invoquent la clauseLire la suite ...

Témoignages

Une sage-femme démissionne pour ne pas participer à un avortement

Une sage-femme démissionne pour ne pas participer à un avortement

21 juin, 2018

Categorie : Santé,Témoignages

J’ai choisi de débuter mon exercice comme salariée dans une clinique. Lors de mon entretien d’embauche, je n’ai pas précisé mon refus de prendre part aux IVG et IMG. Dans cette clinique, comme dans beaucoup d’autres, il arrivait que des IVG médicamenteuses soient menées dans le service de maternité, tandis que les  IMG (interruption médicales de grossesses qui concernent les handicaps non viables et viables comme la trisomie 21) se déroulaient dans le bloc accouchement. Il faut savoir que la prise en charge de ces actes est morcelée : dans un premier temps, la patiente prend un comprimé censé arrêter la grossesse, dansLire la suite ...