Avortement médicamenteux une sage-femme témoigne

sage-femme

Le site génétique (http://www.genethique.org) publie un témoignage d’une sage-femme qui réagit face à la possibilité introduite pour les sage-femmes de pratiquer l’avortement médicamenteux au même titre que les médecins    

« Dans certains de ces établissements et dans les cabinets, les sages-femmes accompagnent les femmes dès le début de la grossesse et elles n’auront plus que la ressource de l’objection de conscience qui n’est jamais très bien vue, ni accueillie. Et je reconnais que ça me fait peur ! Je crains déjà le jour où je devrais être contrainte d’accompagner une femme qui aura fait une IMG. C’est déjà, pour moi, une source d’angoisse.

J’ai la sensation qu’il va falloir se battre encore plus, se justifier encore plus, expliquer pourquoi je ne veux pas pratiquer ces actes. Or, je sais très bien que ces justifications sont irrecevables aujourd’hui, elles ne sont pas audibles parce que l’IVG est entrée dans les mœurs. C’est désormais un acte normal et toute objection de conscience est devenue injustifiable. J’ai peur du jour où je devrai dire non. J’ai surtout peur de ne pas savoir dire non. De me retrouver dans une situation, ou je ne pourrai pas dire non. Je sais que je ne pourrai pas oublier ce que j’aurai fait »

 

Publié dans : Témoignages