PMA : une objection pour faire passer la pilule

La question de la PMA pour toutes ne fait pas l’unanimité dans le rang de la majorité.

On connaissait l’opposition de la député Agnès Thill mais une députée de la majorité s’interroge sur l’opportunité d’ouvrir le dispositif aux femmes seules, souvent précaires. Un autre, Jean-François Mbaye a proposé la création d’une « clause de conscience » pour les médecins qui s’opposeraient à la PMA pour les couples de femmes ou les femmes seules. A noter qu’il fait partie du trio choisi par Gilles le Gendre, pour animer un groupe de travail. Celui-ci a pour mission d’organiser le débat interne en amont de l’arrivée du texte à l’Assemblée.

Publié dans : Actualités