Stérilet : clause de conscience en Norvège

La Cour Suprême de Norvège reconnaît la clause de conscience dans un cas de contraceptif à effet abortif.   En décembre 2015, le docteur Katarzyna Jachimowicz a été démis de ses fonctions pour avoir refusé de poser un dispositif intra-utérin

Publié dans : Actualités, Médecins, Professions

IVG : la liberté d’expression en cause

  Le 11 septembre dernier, la journaliste Valentine Oberti interrogeait sur la chaine TMC le Docteur de Rochambeau sur la clause de conscience pour l’émission Le Quotidien. Depuis, les réactions passionnées de part et d’autre se sont multipliées. L’affaire couvait

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, Edito, Médecins

Professeur Nisand : « La clause de conscience, c’est ce que les médecins ont de plus beau »

Extrait de l’entretien avec le professeur Israël Nisand (20 minutes, 18/09/2018) président du collège national des gynécologues Selon vous, il ne faut donc pas faire évoluer la clause de conscience ? La clause de conscience, c’est ce que les médecins ont

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, Médecins

Vers un contrôle de la clause de conscience des médecins ?

Il fallait s’en douter. La récente médiatisation des propos du  président du Syndicat national des gynécologues (Syngof) annonçait une attaque en règle.  Agnès Buzyn, ministre de la santé, a tenu des propos inquiétants au sujet de la clause de conscience

Publié dans : Actualités, Médecins

Clause de conscience et propagande

L’interview réalisé avec le docteur de Rochambeau est un exemple typique de propagande (cf vidéo plus bas). Le docteur à aucun moment ne peut s’expliquer sur les raisons de son choix. L’entretien ne vise qu’à le faire acquiescer au fait

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, Médecins, Médias

Réactions aux propos du président du syndicat des gynécologues : la clause de conscience encore attaquée

Monsieur Bertrand de Rochambeau, président du Syngof (syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France) a répondu avec la plus grande clarté aux questions posées par une journaliste (Valentine Oberti) de l’émission Quotidien sur TMC, hier, 11 septembre  : « Moi, je fais un métier

Publié dans : Edito, Médecins

Irlande : l’ancien premier ministre refuse la coopération

La loi sur l’avortement est devenue une réalité en Irlande suite au référendum. Cette loi va obliger le médecin qui fait objection à indiquer au demandeur un médecin de substitution qui accepte de pratiquer l’avortement. L’ancien premier ministre irlandais John Bruton

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, International, Médecins

Le syndicat des gynécos défend la clause de conscience

Le 26 juillet dernier, la sénatrice socialiste Nadine Grelet-Certenais ’interpellait le ministre de la Santé quant à la situation du centre hospitalier du Bailleul (Sarthe) où trois obstétriciens sur quatre refusent de pratiquer des avortements en avant leur clause de

Mots clefs : ,
Publié dans : Actualités, Médecins

Vigilance constante des médecins pour protéger leur clause de conscience

  Le personnel médical aurait bien tort, en France, de considérer que la clause de  conscience reconnue par la loi est acquise définitivement, sans qu’il soit besoin de se battre pour son maintien. Le site genethique.org rappelle que « les dispositions

Publié dans : Actualités, Médecins

Le CESE recommande la mise en place d’une loi sur l’euthanasie.. mais assortie d’une clause de conscience

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté mardi un avis appelant le législateur à autoriser la «sédation profonde explicitement létale» pour les personnes qui la demanderaient en fin de vie, «dans des conditions strictement définies». Voilà donc l’euthanasie

Publié dans : Actualités, Médecins