René Frydman : « Refuser un avortement ne me choque pas »

« Il est important de maintenir l’existence de la clause de conscience. C’est une position légale. On ne peut pas obliger les professionnels à pratiquer un acte contre leur avis même si leurs raisons sont peut-être discutables. C’est valable pour n’importe

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, Entretiens

IVG : la liberté d’expression en cause

  Le 11 septembre dernier, la journaliste Valentine Oberti interrogeait sur la chaine TMC le Docteur de Rochambeau sur la clause de conscience pour l’émission Le Quotidien. Depuis, les réactions passionnées de part et d’autre se sont multipliées. L’affaire couvait

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, Edito, Médecins

Professeur Nisand : « La clause de conscience, c’est ce que les médecins ont de plus beau »

Extrait de l’entretien avec le professeur Israël Nisand (20 minutes, 18/09/2018) président du collège national des gynécologues Selon vous, il ne faut donc pas faire évoluer la clause de conscience ? La clause de conscience, c’est ce que les médecins ont

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, Médecins

Clause de conscience et propagande

L’interview réalisé avec le docteur de Rochambeau est un exemple typique de propagande (cf vidéo plus bas). Le docteur à aucun moment ne peut s’expliquer sur les raisons de son choix. L’entretien ne vise qu’à le faire acquiescer au fait

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, Médecins, Médias

Irlande : l’ancien premier ministre refuse la coopération

La loi sur l’avortement est devenue une réalité en Irlande suite au référendum. Cette loi va obliger le médecin qui fait objection à indiquer au demandeur un médecin de substitution qui accepte de pratiquer l’avortement. L’ancien premier ministre irlandais John Bruton

Mots clefs :
Publié dans : Actualités, International, Médecins

Le syndicat des gynécos défend la clause de conscience

Le 26 juillet dernier, la sénatrice socialiste Nadine Grelet-Certenais ’interpellait le ministre de la Santé quant à la situation du centre hospitalier du Bailleul (Sarthe) où trois obstétriciens sur quatre refusent de pratiquer des avortements en avant leur clause de

Mots clefs : ,
Publié dans : Actualités, Médecins

Une sage-femme refuse l’IMG

Je suis sage-femme et exerce depuis juillet 2015. J’ai toujours voulu travailler dans le secteur hospitalier, au moins pour le début de ma carrière. J’ai commencé à exercer dans une maternité publique. Ce choix était réfléchi car je savais que

Mots clefs : , ,
Publié dans : Actualités, Témoignages

Avortement en Argentine : Les médecins objecteurs ont gain de cause malgré les pressions

L’histoire suivante, relatée sur le blog de Jeanne Smits, démontre que l’action collective d’objecteurs courageux est efficace quand les professionnels sont déterminés. Elle démontre aussi que les clauses de conscience actuellement existantes font régulièrement l’objet d’offensives médiatiques et politiques pour les

Mots clefs : ,
Publié dans : Actualités, Médecins