Edito

IVG : la liberté d'expression en cause

IVG : la liberté d'expression en cause

8 octobre, 2018

Publié par : Philippe Cappello

  Le 11 septembre dernier, la journaliste Valentine Oberti interrogeait sur la chaine TMC le Docteur de Rochambeau sur la clause de conscience pour l’émission Le Quotidien. Depuis, les réactions passionnées de part et d’autre se sont multipliées. L’affaire couvait depuis quelques mois déjà : quelques articles avaient été publiés concernant les hôpitaux ou cliniques (Bailleul ou Fougères) qui ne pratiquaient plus aucun avortement. D’autres articles condamnaient au même moment une soi-disant surutilisation de la clause de conscience à l’étranger. Ainsi, le reportage d’Arte en mars dernier, « les croisées contre attaquent » s’alarmait de ce que 70% des médecins italiens invoquent la clauseLire la suite ...

Témoignages

Les troubles intérieurs des médecins non objecteurs

Les troubles intérieurs des médecins non objecteurs

11 novembre, 2019

Categorie : Témoignages

Nous publions la traduction d'extrait d'un article intéressant qui est un commentaire du témoignage du docteur italien Massimo Segato ( L'ho fatto per le donne , publié par Mondadori en 2017 (136 pages, au prix de 17,50 €). L'intérêt de ce témoignage, c'est qu'il manifeste l'importance du malaise chez les médecins qui collaborent à l'avortement https://www.familyandmedia.eu/en/media-education/abortion-is-always-wrong-the-sad-testimony-of-a-doctor-who-is-not-a-conscientious-objector/ ==== "Savez-vous ce que je voulais faire ? Je voulais le signaler. Je suis même allé voir mon avocat. Mais vous savez quoi ? Je vous remercie. Merci d'avoir commis une erreur, docteur!" Il désigna le petit garçon Giulio. "Il est la joie de notre famille." CesLire la suite ...