Canada : euthanasie et objection de conscience

Le Canada s’apprête à mettre en place « l’aide à mourir », bel euphémisme pour l’euthanasie. Les provinces auront jusqu’à février 2016 pour modifier leurs lois.

Le Collège des médecins et chirurgiens de la Nouvelle-Écosse a convié quatre experts à un panel. L’objection de conscience n’est pas écartée au premier abord comme cela a été le cas en France. Pour Nuala Kenny, médecin et professeur de médecine, mettre fin intentionnellement aux jours d’une personne est tout le contraire de la raison d’être de la médecine.

La loi entrera en vigueur le 7 février prochain. Dans l’intervalle, toute forme d’euthanasie ou de suicide assisté demeure illégal.

Publié dans : Actualités, International, Médecins